Le célèbre fabricant de jouet Lego teste des briques en braille avec 250 pièces pour reproduire l'alphabet mais aussi les chiffres.

Briques lego (photo d'illustration)
Briques lego (photo d'illustration) © Getty / AnthonyRosenberg

On connait tous ces petites briques de toutes les couleurs qui permettent de jouer les maçons à la maison. La fondation Lego, répondant à la demande de plusieurs associations (dont une Danoise et une Brésilienne), a décidé d’utiliser ces petites briques ludiques pour permettre aux enfants malvoyants ou non-voyants d’apprendre l’alphabet braille.

Seulement 10% des enfants non-voyants aux USA apprennent le braille

Aujourd’hui, avec le développement des produits sonores comme les livres audio, de moins en moins d'enfants apprennent le braille. Aux Etats-Unis, selon une étude de la National Federation Of The Blind, seulement 10% des enfants malvoyants apprennent le braille, un chiffre qui passe en dessous des 5% au Royaume-Uni. Alors que l’apprentissage de la lecture pour les déficients visuels est synonyme de plus d’indépendance, d’un niveau d’étude plus élevé ce qui permet de trouver plus facilement un emploi. C'est pourquoi la fondation a apporté son concours au développement de ces briques.

Des briques spécialement conçues

Les briques en braille ont les mêmes couleurs que les autres. Mais leurs picots sont différents : ils reproduisent l'alphabet braille. Et pour que tout le monde puisse les utiliser, les voyants comme les déficients visuels, la lettre reproduite est inscrite sur la brique. Ce qui favorise l'apprentissage.

La suite à découvrir avec Anne Besson, directrice du marketing Lego France, au micro d'Emmanuel Moreau

Programmation musicale
  • METRONOMYSalted caramel ice cream (radio edit)2019
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.