Au Chili, Nicolas Floc’h a matérialisé les désirs des habitants d’un campement de Santiago en objets en bois pour être échangés contre des vrais. Tous ont trouvé preneur. Il a continué à Porto Alegre au Brésil avec cette fois des projets collectifs : même succès. L’année dernière, il s’est installé au cœur de deux collèges de l’Île de France. Par ce travail initié par le programme nouveaux commanditaires de la Fondation de France, il interroge nos modes de production et de consommation de l’art .

Interview de Nicolas Floc’h

http://www.nicolasfloch.net/

www.fondationdefrance .org/programme/nouveaux -commanditaires

www.macval .fr

L'équipe

Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.