Un fabricant de costume souhaite protéger ses clients contre les ondes téléphoniques. Dans un souci de prévention, il aménage des poches anti-ondes pour ses vestes.

La poche anti onde peut etre montée à tout endroit dans la veste
La poche anti onde peut etre montée à tout endroit dans la veste © Radio France / Emmanuel Moreau

Pour se protéger des ondes des téléphones portables, les autorités recommandent d’utiliser des écouteurs et d’acheter un téléphone dont le DAS, l’indice de mesure de l'énergie transmise par radiofréquence, est le moins élevé. Un fabricant de costumes va plus loin.

Poche anti-ondes

Fort de ces recommandations, Smuggler, une marque de costume bien classique aux exigences traditionnelles, a décidé de répondre aux préoccupations contemporaines en proposant à ses clients, un vêtement qui les préserve des ondes radioélectriques de leurs smartphones grâce à l’ajout d’une poche anti-ondes.

Une poche cousue

Cette poche est rajoutée à l’intérieur du vêtement. Elle est montée entre le tissu du costume et la doublure. Elle peut être posée où le souhaite le client, à hauteur de poitrine comme en bas de la veste. 

Un tissu blindé

La poche est présentée par la marque comme un blindage. Le tissu incorpore du cuivre et plusieurs fibres. Elle n'alourdit pas la veste et peut être envoyée au pressing sans altérer son efficacité. Le fabriquant annonce qu'elle protège à 97% le corps. Mais elle n’arrête pas la 4G...

Recevoir des appels reste possible

La poche anti-ondes n’empêche pas l’appareil de recevoir les appels, car le tissu protecteur, le TAO, mis au point par un fabriquant français. est placé du côté du corps

Smuggler annonce finaliser un partenariat pour équiper des jeans français de sa poche anti-ondes.

► Gilles Attaf, délégué général de Smuggler au micro d'Emmanuel Moreau

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.