Un jeune ingénieur a mis au point une tasse à café à croquer, une alternative au gobelet en plastique

Le 3 en 1 de la tasse à croquer remplace le carré de chocolat
Le 3 en 1 de la tasse à croquer remplace le carré de chocolat

La gourmandise de Nicolas Richardot  offre une alternative agréable au gobelet plastique. Cuisinier  dans l’âme, cet ingénieur d' AgroParisTech a mis au point une tasse à café  qui se mange.

Produits bio

Fini la corvée de vaisselle mais aussi ces milliers de gobelets jetés après avoir pris son café. Elle  se présente sous la forme d’une petite tasse sans anse, en biscuit. Elle est réalisée à partir d'œufs bio, de farine normande, de sucre et cacao français.

Café gourmand

Le biscuit dans son intérieur est recouvert d'une fine couche de chocolat. Ce nappage ne modifie en rien le goût du café. Le chocolat et le café, c'est comme l'huile et l'eau, ces sont des produits qui ne se mélangent pas. Ainsi le café n'aura le goût de chocolat. Une fois le café bu, la tasse est à croquer.

Biscuit ne fond pas 

Le biscuit ne fond pas au contact du café même très chaud. Il a travaillé avec deux laboratoires pour trouver la bonne formule qui aujourd'hui est brevetée.

Au début Nicolas Richardot faisait lui-même son biscuit dans sa propre  cuisine. Mais, une fois le produit au point, il n’a plus pu honorer les commandes qui parfois arrivaient par milliers. C’est  pourquoi il vient d’ouvrir son unité de production en Normandie dans le  Cotentin. 

Demande des traiteurs

Ce sont les traiteurs qui les premiers ont trouvé là, une solution pour combler l'interdiction des gobelets en plastique sur les buffets. Ils ont apprécie le 3 en 1 : le contenant éco-responsable, le chocolat et le biscuit. 

Nicolas Richardot, fondateur de Tassiopée au micro d'Emmanuel Moreau

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.