Sharon Baurberg, Amelie Jariel et Loic Serisier se sont regroupés pour penser le monde de demain. Grâce à leur compétence en intelligence artificielle, ils ont développé un programme qui se situe entre éducation et santé.

Utiliser la technologie pour aider les personnes atteintes de dyslexie
Utiliser la technologie pour aider les personnes atteintes de dyslexie © Getty / BSIP

En France on estime qu’il y a 4 à 5% d’enfant dyslexique par tranche d’âge. C’est pour ces enfants que Loic s’est mobilisé. Son  application est faite pour les  enfants dyslexiques qui rencontrent en classe des difficultés de lectures, de prononciation,  engendrant  frustration, stress, et bien sûr  perte de confiance…. 

Einstein, Edison

Souvent blâmés pour leurs difficultés d’apprentissage en classe, il arrive encore que ces élèves  soient traités de paresseux.  Et pourtant des génies comme Albert Einstein, Thomas Edison ou Léonard de Vinci étaient dyslexiques....

Combattre l'exclusion 

L'application Dyslex'ia sur laquelle les 3 comparses travaillent permet aux enfants concernés de suivre le même programme scolaire que leurs camarades, en temps réel, tout en prenant en compte leurs difficultés et en valorisant leurs efforts..

L’application, encore en test,  vient de recevoir le prix coup de cœur du jury  au challenge Al for Tomorrow. 

Pour plus d'explications retrouvez Loic Serisier, à l’initiative de Dyslex'ia au micro d'Emmanuel Moreau 

L'équipe