Rallye Aicha des Gazelles du Maroc est une course hors du temps dans le désert 100% féminine qui repose sur la solidarité. Pas gps, pas de téléphone portable, il faut parcourir le moins de kilomètres possibles.

Pas de Gps, pour se guider dans le désert, juste la carte
Pas de Gps, pour se guider dans le désert, juste la carte © Rallye Aïcha des gaelles du Maroc

Pour la 29e édition du Rallye Aicha des Gazelles du Maroc , 316 femmes sont inscrites. Il débutera le 16 mars à Nice et se terminera après 1500 kilomètres dans le désert à Essaouira au Maroc le 30 mars. 

Un rallye ou le temps ne compte pas

A la différence des épreuves automobiles traditionnelles, dans ce rallye il n'est pas question de vitesse. On navigue à l'ancienne, en hors piste à la boussole en s'aidant de carte de 1960.  

Des équipages 100% féminins

Les 316 femmes inscrites ont de 18 à 75 ans. Elles viennent de toutes sortes d'horizons : étudiante, architecte, postière, médecin... Treize nationalités sont représentées. 

Rouler le moins possible

Des balises sont disséminées tout au long du parcours. "Les Gazelles" doivent retrouver ces balises cachées derrière les dunes en parcourant le moins de kilomètres possible. Chaque équipage choisit son propre chemin.

Quelques véhicules électriques

L'organisation souhaite voire de plus en plus de véhicules électriques s'élancer dans le désert. Le chemin est encore long. Par exemple, sur les 12 buggies engagés cette année un seul ne fonctionne pas à l’essence..

Une attention particulière aux déchets

Les candidates ont interdiction de jeter leurs déchets. Toutes les bouteilles plastiques sont récupérées au bivouac. L'association Coeur de Gazelles qui accompagne la caravane, les utilise pour monter des murs, créer des écoles...

Karine Lanchas Vincente d'Aulnays sous Bois dont c'est la première participation au Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc est au micro d'Emmanuel Moreau

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.