Une nouvelle pratique très en vogue, venue de Suède, consiste à ramasser des déchets lors des courses à pied. Une application française encadre cette activité.

	Courrir, se baisser, ramasser, repartir....
Courrir, se baisser, ramasser, repartir.... © Getty / Sawitree Pamee / EyeEm

Le "plogging" cette nouvelle pratique désormais très en vogue en France consiste à concilier les activités sportives avec la protection de la nature. En clair, les coureurs ramassent des déchets tout au long de leur parcours. Littéralement, le néologisme plogging est issu de la contraction du mot jogging et du verbe plocka upp qui signifie ramasser en suédois.

Course aux déchets

Les règles sont simples. Il faut courir équipé d'un sac poubelle puis de se baisser pour ramasser les papiers, emballages plastiques et autres détritus qui jonchent le sol. Un défi supplémentaire pour les sportifs qui enchaînent ainsi les squats, les accélérations et changements de rythme pour plus d’efficacité ! C'est aussi  un moyen simple de conserver un corps sain dans un… environnement sain !

Une application française

L’application Run Eco Team aide les coureurs à se regrouper, s’organiser et s’encourager à nettoyer les chemins. Créée en janvier par Nicolas Lemonier, un ostéopathe, cette application qui aide à courir tout en préservant la planète a un destin singulier. Le groupe Facebook initialement créé par le trentenaire qui encourageait les joggeurs à poster des photos des déchets récoltés lors de leur running a rapidement été repérée par Mark Zuckerberg. Le patron de Facebook l’avait relayé sur sa propre page avec pour commentaire : "C’est l’une de mes histoires préférées de l’année". Un moyen de faire décoller le nombre d’abonnés de ce groupe et d’inciter son créateur à lancer une application et un compteur mondial de déchets.

20 tonnes de dechets par semaine

Aujourd’hui l’application compte 50.000 membres dans le monde entier et ce nombre ne cesse d’augmenter. Chaque semaine, l’application pilotée uniquement par des bénévoles permet de collecter autour de 20 tonnes de déchets. Au total, 1700 kilomètres ont été nettoyés calcule l’application.

Mathilde Golla du Figaro demain au micro d'Emmanuel Moreau

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.