Une association ouvre des salles à manger dans la ville pour faciliter les rencontres de quartiers.

Antoine  Desnault co-fondateur de ma cantine partagée
Antoine Desnault co-fondateur de ma cantine partagée © Radio France / Emmanuel Moreau

On parle beaucoup du vivre ensemble. Maintenant il va falloir compter sur le manger ensemble. Antoine Desnault, la trentaine a co-crée "ma cantine partagée" afin de réunir toutes celles et ceux qui n'ont pas envie de déjeuner seul dans leur coin.

Des cantines pour ceux qui n'ont pas de cantines

Le principe est simple. A midi chacun vient avec son repas qu'il mange avec d'autres personnes du quartiers. Très souvent les plats sont mis au centre de la table et partagés. 

Ainsi se retrouvent a discuter à échanger le temps d'un déjeuner aussi bien des étudiants,  des free-lances, des retraités...  Apres chacun repart à ces occupations. 

Six cantines déjà ouvertes

Antoine Desnault et son associé ont lancé leur première cantine il y a quelques mois en test. Aujourd'hui ils en sont à leur sixième, toutes pour l'instant dans le nord de Paris. Ces lieux ne sont pas destinés à la restauration. Ce sont des espaces de coworking, des ateliers, des associations qui ouvrent leurs portes pour ces déjeuners informels. Les fondateurs espèrent labelliser la formule afin de multiplier les cantines dans la ville. 

Antoine Desnault, co-fondateur de "ma cantine partagée" au micro d'Emmanuel Moreau

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.