Pour sortir les personnes sourdes du monde du silence, une étudiante crée des instruments de musique adaptés.

La musique à travers les sensations et les vibrations
La musique à travers les sensations et les vibrations © Getty / Chris Sweatman / EyeEm

Cassandra Felgueiras a 25 ans. Elle n’est pas musicienne, mais dans le cadre de son diplôme national supérieur d’expression plastique, elle a créé un violon, un violoncelle et une basse pour les personnes sourdes et malentendantes.

L’instrument épouse le corps de la personne

Elle les a conçus spécialement pour que les personnes sourdes puissent jouer. La basse, par exemple, est faite uniquement d’armature, les cordes sont sur la colonne centrale d’où partent des bras qui épousent le musicien dont le corps a un rôle primordial. Il joue le rôle d'une caisse de reconnaissance.

Vibrations et sensations

L’instrument étant en contact avec les os du corps, il y a une conduction qui se fait. Quand les cordes de la basse sont sollicitées, les ondes se propagent dans le corps. La perception du son devient tactile. 

Une ancienne musicienne retrouve la musique

Lily Regnault, ancienne musicienne, qui a joué pendant 21 ans, avant d'être immergée dans un monde sans bruit, avait fini par faire son deuil de la musique. Elle avoue avoir été bouleversée quand elle a pu rejouer et sentir son corps vibrer sous les accords. 

Lily joue dans une formation qui va pouvoir reprendre à la rentrée grâce à la bourse "Déclics jeune" offert par la Fondation de France à Cassandra pour son travail remarquable.

Cassandra Felgueiras et Lily Regnault au micro d'Emmanuel Moreau.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.