Des cantines d’entreprises ne jettent plus leurs déchets mais les transforment en compost. Une activité écologique, économique et sociale.

Un composteur pour les biodéchets des cantines
Un composteur pour les biodéchets des cantines © Getty / lucentius

La nature ne fait pas des kilomètres pour transformer ses déchets. Elle les gère directement sur place. Partant de ce principe, UpCycle a décidé d'imiter la nature.

Une petite machine qui gère les déchets alimentaires

La société installe dans les entreprises où il y a des cantines, de petites machines. Elles ont la particularité de traiter à domicile les restes alimentaires qui auraient dû terminer à la poubelle. 

Viandes, poissons, épluchures

Les restes des assiettes après les repas servis terminent dans le composteur. Il accepte aussi bien les déchets crus, les déchet cuits, les déchets verts : il avale tout...

15 jours pour un bon compost

La machine a la forme d'un petit tunnel surmonté d'une cheminée. Les biodéchets sont déposés à l’intérieur où ils sont remués régulièrement par une sorte de vis. Au bout de 15 jours sans odeur ni rongeur, le compost est prêt à être utilisé sur place ou redistribué. 

Un nouveau métier : maître-composteur

Le composteur est alimenté en général par un personnel de cuisine peu qualifié. La société Upcycle valorise ces acteurs en les faisant accéder au titre de maître-composteur.  

Grégoire Bleu, co-fondateur de Upcycle au micro d'Emmanuel Moreau

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.