Un jeune pharmacien et étudiant en médecine qui collecte dans les pharmacies les invendus est sollicité pour venir en aide aux mères démunies.

Pharma Solidaires multiplie ses collectes dans les pharmacies
Pharma Solidaires multiplie ses collectes dans les pharmacies © Getty / Michel GILE

Sami Tayb-Boulahfa, un jeune pharmacien et étudiant en médecine qui vient en aide aux plus pauvres est particulièrement sollicité avec la crise actuelle.

Kit d’hygiène

Il a commencé son action auprès des plus pauvres, en constituant des kits d’hygiène qu’il distribuait lui-même aux sans-abris. En fait, Il récupérait discrètement dans les pharmacies où il faisait des remplacements, les savons, les lingettes, des crèmes qui partaient à la benne dans l’indifférence générale.

Collecte auprès des pharmacies

Aujourd’hui, son activité a pris de l’ampleur et il aide particulièrement les femmes et surtout les mères dans le besoin. Avec quelques bénévoles de son association Pharma solidaires, il fait le tour des officines parisiennes trop contentes de trouver là, une saine alternative au gaspillage. Elles donnent leurs invendus ou des produits dont la date limite de vente est proche mais sans danger.

Maques et gels 

Depuis le confinement, il constate que la paupérisation a augmenté. Il est de plus en plus sollicité par les associations et centres d’hébergements. Grâce à ses collectes, il peut offrir des masques et des gels hydro-alcooliques. 

Lait et aliments pour bébé.

Son action est particulièrement tournée vers les femmes dans le besoin en général, mais plus particulièrement en ce moment. Il a observé une demande des produits pour bébé. Il a été contacté par une assistante sociale de l'APHP pour fournir du lait à une maman qui ne pouvait pas allaiter et qui était dans une situation extrêmement précaire.

Pour en savoir plus, retrouvez Sami Tayb-Boulahfa , co fondateur de Pharma solidaires au micro d'Emmanuel Moreau 

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.