Le logo "bien à porter" a été crée pour que les femmes en situation de handicap puissent s'habiller dans les mêmes boutiques et acheter les mêmes vêtements que les autres .

Muriel Robine, présidente de l’association Cover-dressing qui crée le label « Bien à porter »
Muriel Robine, présidente de l’association Cover-dressing qui crée le label « Bien à porter » © Radio France / Emmanuel Moreau pour France Inter

Pourquoi les femmes en situation de handicap, ne pourraient-elles pas elles aussi se faire plaisir avec la mode ?  

Cette question, Muriel Robine se l’est posée après qu’une de ses amies se soit retrouvée dans un fauteuil roulant.  Au lieu de monter une ligne de vêtement spéciale handicap comme d’autres l’on fait, elle a préféré regarder ce qu’il existait dans les rayons des magasins. 

Et pour identifier les vêtements compatibles elle a crée avec son association Cover-dressing  le  label « Bien à porter ».

Cover-dressing a reçu le prix Femmes en Coeur 2017

Les explications de Muriel Robine présidente de l'association Cover-dressing au micro d'Emmanuel Moreau

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.