Cette solution testée par le Grand Paris est appliquée à Rotterdam. La municipalité a réduit les embouteillages en payant les automobilistes qui laissent leur voiture au garage.

Payer les automobilistes pour diminuer les bouchons
Payer les automobilistes pour diminuer les bouchons © AFP / THOMAS SAMSON

L’idée est assez simple. Les automobilistes sont rémunérés lorsqu’ils n’utilisent pas leur véhicule aux heures de pointes entre 6 heures et 9 heures et entre 15h30 et 18h30. « Il s’agit d’agir pour provoquer un changement de comportement des automobilistes », confie Héline Mikielski, chargée de projet mobilité chez Egis dont la filière néerlandaise BNV Mobility a piloté le projet à Rotterdam.

Forte de son expérience, la société a constaté qu’il suffit de supprimer 8% à 10% du trafic aux heures de pointe pour le rendre fluide

Pour ce faire, Egis est partie du principe qu’il serait plus facile d’encourager les automobilistes vertueux plutôt que d’utiliser la contrainte. Et cela fonctionne. La ville de Boulogne Billancourt a teste la formule cet été. On attend les résultats. L’expérimentation à été financée par la société du Grand Paris.

Les explications de Mathilde Golla du Figaro Demain au micro d'Emmanuel Moreau

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.