A Saint Quentin en Yvelines, il n’est pas exceptionnel de voire des personnes de plus de 85 ans faire des balades à vélo…Elles sont accompagnées par des bénévoles qui se relaient pour organiser les sorties.

Le triporteur permet aux personnes âgées de sortir de l' isolement et redécouvrir la ville
Le triporteur permet aux personnes âgées de sortir de l' isolement et redécouvrir la ville © A Velo sans Age

Les personnes âgées de Saint Quentin en Yvelines ne sont pas plus sportives qu’ailleurs. Elles ont simplement la chance d’avoir au sein de leur Ehpad des représentants de A vélo sans Age.

Promenade en triporteur 

Cette association propose aux personnes vivant en maison de retraite des promenades en triporteur. Les parcours durent un peu plus de 2H. Les triporteurs empruntent aussi bien les rues en ville que les chemins.  Les pensionnaires sortent de leur isolement, se changent les idées, le nez au vent. 

Cinquante pays 

Cette initiative a vu le jour en 2012 au Danemark, puis elle s’est développée dans une cinquantaine de pays . Marianne Tertrais, professeur de harpe et  cycliste accomplie dirige la section  française . Toutes les semaines, elle met son blouson rouge enfourche l’un de ces vélos et  emmène a chaque sortie deux passagers.

Rompre l'isolement

"Nos triporteurs sont spécialement aménagés pour pouvoir transporter deux  personnes.  Elles s'installent sur la banquette placée à l'avant. Elles peuvent ainsi discuter tout le temps du trajet " annonce Marianne Tertrais. " Elles font ainsi connaissance car il arrive souvent qu'elles ne se soient jamais parlé auparavant  , même si elles sont hébergées dans le même établissement"

Les cotes du Jura

Les pilotes  n'ont pas besoin d'avoir des mollets de sportifs. L'assistance électrique permet de se jouer des cotes.  "Sur les 60 antennes que nous avons en France" explique la présidente, nous en avons dans le Jura ou nos pilotes assument parfaitement les dénivelés".  Marianne Tertrais  se réjouie car une antenne vient de signer un partenariat avec un lycée professionnel  Des jeunes vont prendre la relève. Ils sont entrain de se former au pilotage ce qui va permettre de faire baisser significativement la moyenne d'age des pilotes.  

Retrouvez Marianne Tertrais, président de A vélo sans Age au micro d'Emmanuel Moreau 

L'équipe