Un jeune tchadien reussi le pari de sensibiliser de plus en plus de jeunes à la place de l'écologie dans leur quotidien. Une intiative inedite pour le Tchad. Ses ambassadeurs dans les lycées font changer les mentalités.

Le Tchad est un des pays les plus vunerables au changement climatique
Le Tchad est un des pays les plus vunerables au changement climatique © Getty / yoh4nn

En 2010, David Naibei est âgé de 15 ans.  Son lycée accueille, pour la projection d’un film sur l’environnement, l’ONG Espaces Vert du Sahel  une structure qui a pour vocation d'améliorer les conditions de vie des populations de la région en luttant contre l'avancée du désert. C'est ce jour là que son engagement a commencé. 

La disparition des espèces

Au cours de la rencontre  David prend conscience de l’extinction massive de  la biodiversité : au-delà de la disparition potentielle de certaines  espèces emblématiques comme le panda ou le tigre de Sibérie, le  formateur parle aussi  des nombreux médicaments issus d’espèces animales ou végétales vouées à disparaître. Il évoque en plus  des espèces menacées beaucoup plus proches du  quotidien de David, comme le boeuf kouri, une espèce de bovin à grande  corne qui donne beaucoup de lait. Bien qu’elle soit protégée dans le  Parc National de Zakouma, celle-ci est massivement  décimée par le braconnage.

Création d'un club dans le lycée

L’indignation que David ressent alors se transforme en une puissante détermination à  protéger son environnement. Cette prise de conscience va modifier sa vie.  Il commence par mettre en place un club, dans son lycée, et organise  des séances de sensibilisation auprès de ses  camarades.  Parallèlement, malgré son très jeune âge, il suit une formation avec l’ONG pour devenir lui-même formateur..

Un jardin abondant ou une grosse voiture

Son idée principale est de transformer ces jeunes en ambassadeurs des questions écologiques en les incitant à s’interroger sur ce qui est vraiment désirable  et souhaitable pour leur avenir : est-ce un jardin abondant ou une grosse voiture ? C’est une initiative inédite au Tchad, un pays  où les jeunes considèrent que l’environnement est une problématique de grandes personnes. Pourtant le pays est particulièrement exposé aux conséquences du changement.

3000 jeunes formés 

Depuis  2013, il sillonnent le pays, allant de lycée en lycée à la rencontre des élèves pour leur transmettre sa vision, leur faire  partager des éco gestes simples et les amener à  trouver eux-mêmes des solutions durables. De fil en aiguille, il  parvient à rendre cette thématique cool et attractive auprès de la jeune  génération tchadienne. A ce jour, plus de 3000  jeunes ont été formés à travers le pays. Les ambassadeurs qu’il forme  deviennent à leur tour des figures populaires dans leurs écoles.
David  espère maintenant qu’il y aura parmi eux les futurs dirigeants du pays  et qu’ils sauront prendre les justes mesures pour protéger  l’environnement.

Plus d'explications avec Emma Stokking de l'agence sparknews  au micro d'Emmanuel Moreau 

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.