Vingt ans tout rond. La première Amap, association pour le maintien de l’agriculture paysanne, a vu le jour sous le soleil d’Ollioulles en avril 2001, à la ferme des Olivades chez Denise et Daniel Vuillon.

Dans une AMAP
Dans une AMAP © AFP

A l’origine de ce qui fait maintenant l’objet d’un essaimage partout en France, la volonté de petits producteurs de  valoriser leurs produits sans intermédiaire auprès de consommateurs avisés. Local, de saison et de qualité. Les trois fondamentaux d’un réseau qui s’étend inexorablement. Si les chiffres varient sur le nombre d’Amap, on peut affirmer que plusieurs milliers de producteurs sont en activité grâce à elles aujourd’hui. Denise Vuillon, répond aux questions de Philippe Bertrand. 

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.