Des étudiants sont engagés pour détecter les étudiants en souffrance. Tous les soirs, ils poussent les portes de ceux qui habitent dans les résidences universitaire du Crous.

De plus en plus d'étudiants sont en souffrance.
De plus en plus d'étudiants sont en souffrance. © Getty / skynesher

De plus en plus d’étudiants sont en souffrance. Pour éviter qu’ils s’isolent dans l’indifférence générale la LMDE, la mutuelle des étudiants, recrute des étudiants relais santé qui poussent les portes.

Des visites en binôme

Tous les soirs, en binôme,  ils s’invitent chez les locataires  des résidences universitaires du Crous. Ils ont pour mission de détecter ceux qui auraient tendance à  se refermer sur eux même,  à s'isoler. Ils passent ainsi plusieurs fois par an. 

Places de spectacle

Les étudiants relais proposent des places  de spectacles, de participer à des activités, mais ils sont aussi capable d'orienter ceux qui en ont besoin vers des structures médicales . 

Des étudiants en thèse

Certains des étudiants qui s'isolent , qui se coupent de la vie universitaire, sont déjà très avancés dans leurs études, ils peuvent être en thése.  Ils sont boursiers et viennent soit de l'étranger soit de régions.

La fondation de France qui développe un programme de lutte contre la solitude soutien cette action des étudiants relais

Jérome Pelerin directeur médical du centre René Capitant qui forme ces étudiants relais au micro d'Emmanuel Moreau

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.