Une jeune entrepreneuse se lance dans l’organisation de mariage plus vert. Un secteur qui peut être repensé dans ses moindres détails.

Se marier en limitant l'impact sur l'environement
Se marier en limitant l'impact sur l'environement © Lea Le Hegart

Léa Le Hégarat, 28 ans, n’en pouvait plus de voir, les lendemains de mariage, des kilos de sacs poubelles remplis de restes de repas, de bouteilles, d’objets de décoration s’entasser dans les containers.

L'événement le plus important d'une vie

Comme elle travaillait déjà dans événementiel, elle a décidé de monter sa propre structure et de se spécialiser dans l’organisation de mariage,  l’événement le plus important d’une vie que l’on partage avec ses parents et ses amis. Elle vient tout juste d’ouvrir son site Green my day, qui veut faire évoluer ce secteur en organisant des mariages verts. 

Robe de mariée transformée

Elle souhaite rendre compatible ce moment éphémère avec des pratiques éthiques et durables. Elle réorganise tous les postes, à commencer par l’habillement des mariés. Elle propose de faire appel à des créateurs locaux, ou de louer comme cela se fait de plus en plus. Sinon, pour que la robe de mariée ne reste pas dans un placard une fois le mariage passé elle suggère de la transformer avec des couturières appropriées.

Une restauration et des fleurs de saison

Dans le carnet d'adresse de Léa le Hegarat sont notés des traiteurs qui s'appuient sur des petits producteur locaux. Elle souhaite les faire travailler afin de mieux respecter le rythme des saisons. Il en va de même pour les fleuristes qui sont de la région. 

Pas de gaspillage avec les associations

Même si elle a à cœur de calculer aux mieux les quantités, elle prévoit dans son organisation, un partenariat avec une association locale qui sera bénéficiaire des surplus de nourritures. Finies ces poubelles qui débordent et ternissent la fête. Ainsi rien n'est jeté. 

Des confettis tombés des arbres

Pour la décoration la nature est invitée à la fête. La jeune entrepreneuse propose par exemple de réaliser des confettis naturels, qui ne polluent pas et dont on connait la provenance. Elle suggère de les fabriquer avec une perforatrice à partir des feuilles d'arbres récupérées dans la forêt ou dans un parc. 

Green my day qui débute est accompagné dans sa démarche par Les Audacieuses  un incubateur qui accompagne les femmes qui ont un projet à fort impact. 

Léa Le Hegarat, fondatrice de Green my day, au micro d'Emmanuel Moreau 

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.