Un Indien a mis au point une technique pour faire pousser des mini-forêts partout dans le monde.

150 forêts ont poussé dans 46 villes dans le monde avec Afforestt
150 forêts ont poussé dans 46 villes dans le monde avec Afforestt © Getty / Arterra

Shubhendu Sharma, ou Shubz pour les intimes, n’était pas destiné à planter des arbres. Il a commencé sa carrière en tant qu’ingénieur industriel chez Toyota, où son principal objectif était de produire le maximum d’objets, en l’occurrence des voitures, en un minimum de temps et avec un minimum de ressources.

Compenser les émissions de Co2 

Et puis, un beau jour, alors que Shubz travaillait dans son usine, un botaniste japonais du nom d’Akira Miyawaki est venu planter une forêt autour du bâtiment afin de compenser les émissions de CO2 liées à la production. Il appliqua une méthode à laquelle il a donné son nom, qui repose sur plusieurs étapes.

Une forêt dans l’arrière cour

Shubz fut tellement fasciné par cette approche qu’il décida de rejoindre l’équipe d’Akira en tant que bénévole. Il commença par planter une forêt dans l’arrière-cour de sa maison qui ressemblait bien plus à un terrain vague qu’à un jardin. En trois ans, il y fit pousser une mini-forêt très dense, grouillante de biodiversité, avec des arbres pouvant atteindre plus de cinq mètres de haut.

Une pousse expresse

Selon les observation de l’ingénieur, ces mini-forêts poussent 10 fois plus vite que les plantations conventionnelles. Elles sont également bien plus denses et bien plus diversifiées en termes de faune et de flore. Deux ans après la plantation de sa mini-forêt, Shubhendu a pu constater que la nappe phréatique qui se trouvait sous son terrain n’était plus à sec en été, la qualité de l’air était meilleure, et la production des arbres fruitiers était très généreuse !

Plate forme en libre accès

Fort de cette expérience, Shubhendu a décidé en 2011 de créer la société Afforestt. Il a aussi créé une plateforme web en open source qui permet à n’importe qui d’apprendre les principes de sa méthode.

Mini-forêt urbaine

Aujourd’hui, Afforestt a planté plus de 150 forêts dans 46 villes situées dans 10 pays, ce qui correspond à plus d’un demi-million d’arbres. Il a notamment collaboré avec des partenaires français. Actuellement, il travaille sur le projet Lotus, à Delhi avec des plantations de mini-forêts urbaines autour de grandes statues pour en faire des lieux où les habitants selon la tradition shintoïste  pourront se recueillir, mais aussi se relier à la nature et à la créativité !

Pour connaitre la technique pour faire pousser ces mini-forêts, retrouvez Emma Stokking de l'agence Sparknews au micro d'Emmanuel Moreau 

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.