Deux moutons ont été installés pour nettoyer les abords de la gare Saint Lazarre à Paris. Une tonte qui est silencieuse, naturelle et sans produit chimique sous l’œil du berger.

Paul Letheux et Jojo le berger avec les deux béliers
Paul Letheux et Jojo le berger avec les deux béliers © greensheep

Les 360 000 voyageurs qui passent quotidiennement  par la  gare Saint Lazare, deuxième gare de France par son trafic, vont devoir s’habituer à la scène. Deux moutons d'Ouessant ont élu domicile sur les talus aux abords de l'établissement pour une durée de 3 ans.

Une pente à 45%

La SNCF teste  la capacité des moutons  à tondre ce terrain à la pente à 45% et difficile d’accès. Pour effectuer ce travail, les agents devaient jusqu’à maintenant tendre des câbles et s’équiper de harnais . Les moutons pourraient être la solution de remplacement.

Un cheptel au service des entreprises

Pour effectuer ce travail, il a été fait appel à GreenSheep, une jeune société. Celle-ci dispose d'un cheptel qu'elle met à la disposition des entreprises et collectivités. Ses moutons désherbent sans avoir à utiliser des pesticides.

Deux moutons pour ne pas déprimer

La surface du terrain aux abords de la gare est de 2000 m². En général un mouton a besoin de 1 000 m² pour se nourrir, mais comme il n'aime pas être seul, deux moutons ont été affectés à la parcelle.

Un berger et son chien

Régulièrement, Jojo, le berger vient voir si les bêtes se portent bien. En hiver, quand il y aura de la neige, il apportera du foin, mais en principe le reste de l'année l'herbe leur suffit. Il est accompagné du chien seulement quand il faut les attraper.

Richard et Anthony

En hommage à la chanson "Quand j'entends siffler le train" de Richard Anthony, les deux moutons ont hérité de ces prénoms.

Paul Letheux co fondateur de GreenSheep au micro d'Emmanuel Moreau.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.