Une grande maison d’édition, vient de sortir les 5 parfums de notre histoire, un livre parfumé.

Irène Farmachidi parfumeuse du roman Les cinq parfums
Irène Farmachidi parfumeuse du roman Les cinq parfums © @TechnicoFlor

Mêler les mots et les odeurs était un vieux rêve pour Laure Margerand. Avec son nouveau livre, "les 5 parfums de notre histoire", elle souhaite concilier ce qui l’anime c’est-à-dire la science et l’art. 

Expérience sensorielle 

Cette autrice qui se passionne pour l’écriture, sans en faire son métier pour autant, a déjà publié un premier roman à compte d’auteur "Le jardin des étoiles mortes". Lorsque la maison d’édition « j’ai lu » a découvert ce texte, elle a souhaité l'éditer. Il en est de même pour son nouveau roman sensoriel où les odeurs se mêlent aux mots.

Plongeon

Pour réaliser cette prouesse, elle a travaillé avec Irene Farmachidi un parfumeur de renom du groupe Technicoflor afin que les mots et les odeurs soient pour le lecteur l’occasion d’un plongeon émotionnel dans une histoire d’amour. 

Moments clés 

"On a illustré les cinq moments clés d'une histoire d'amour. Il y a d'abord la rencontre, puis le couple va glisser vers quelque chose de plus physique puis s'ensuit le premier doute " annonce Laure Margerant. On accompagne ainsi l'évolution, la transformation de l'histoire d'un couple.

Amande et épices raffinées

Chaque personnage a son identité olfactive. Pour Agathe qui n'est pas une femme séductrice, le choix a été fait de ne pas mettre d'odeur de fleur mais de l'amande avec des odeurs d'épices très raffinées mais froides. Pour lui, le séducteur viril  le parfum d'une fleur immortelle combiné à une odeur de bois et de cuir a été retenu. 

Concevoir un roman olfactif
Concevoir un roman olfactif © Getty / Watcharin Panyawutso / EyeEm

Marque page diffuseur de parfum

Pour pouvoir profiter de cette expérience sensorielle, le livre est accompagné d'un marque page particulier. Les différents parfums sont encapsulés sur l'objet. Des fleurs imprimées dans le texte indiquent quand il faut soulever l'opercule pour libérer les senteurs et augmenter ainsi le pouvoir des mots.  

Il n'y a pas de recharges, le livre peut être relu plusieurs fois, l'émotion des mots et des parfums reste intacte...

Laure Margerand, autrice, au micro d'Emmanuel Moreau

"Les cinq parfums de notre histoire" de Laure Margerand vient de paraître aux éditions "j'ai lu"

L'équipe