Un jeune Chinois récupère les huiles alimentaires jetées dans les caniveaux et les transforme en bio carburant pour alimenter les véhicules à moteur. Un marché énorme qui se heurte à tout un trafic.

Caniveau
Caniveau © Getty / Ron Koeberer

Shutong Li a décidé de récupérer les huiles alimentaires usagées et de  les transformer en bio carburant.  Il était étudiant aux Pays Bas lorsque la compagnie aérienne KLM a inauguré un vol Amsterdam-Paris utilisant du bio-kérosène pour alimenter les réacteurs. 

Impressionné, il s’est fait embaucher chez Sky NRG le fabricant de ce  biocarburant

Une fois sa thèse terminée, il a repris le chemin de  la Chine pour monter sa société MotionECCO. Aujourd'hui c'est un marché énorme qui s'ouvre à lui mais qui se heurte à tout un trafic.

Cette innovation est à retrouver avec d'autres dans un supplément que publie vingt des plus grands journaux économiques dans 20 pays  le 27 octobre pour sensibiliser aux enjeux et impact de l'économie circulaire 

Les explications d'Emma Stokking de l'agence Sparknews au micro d'Emmanuel Moreau  

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.