Un restaurant au concept innovant à Lyon permet de lutter contre l’anonymat dans les villes. Autour de la cuisine, d'un plat des rencontres sont organisées entre les habitants d'une rue, des salariés qui y travaillent ou ceux qui passent.

Aux petites cantines on se retrouve pour connaitre la vie de son quartier
Aux petites cantines on se retrouve pour connaitre la vie de son quartier © Maxppp / Eric Audras

Autour de la table de cette cantine, des illustrateurs, des étudiants, des grands méres… Tous habitent ou travaillent dans le quartier mais ne se connaissent pas forcement. « Aux petites cantines » on vient autant pour se rencontrer que déjeuner, dîner ou cuisiner. Sur place, il n’y a pas de carte, comme à la maison l’on mange ce qui a été préparé.

Aux Petites cantines on mange bio

Les produits proviennent d’agriculteurs de la région mais aussi des invendus des boutiques bio du quartier. Le menu est à 9 euros, mais il s’agit d’un prix suggéré, chacun mettant ce qu’il peut. Diane Dupré la Tour et Etienne Touvenot qui ont créé ce concept souhaitent l’étendre à d’autres quartiers. Trois autres ouvertures sont déjà prévues dans les six mois à venir.

Diane Dupré la Tour co-fondatrice des Petites Cantines au micro d’Emmanuel Moreau

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.