Des ruches implantées à Dijon préservent les abeilles. Pour permettre leur repeuplement, elles ne produisent plus de miel pour les humains.

Les « ruches sans miel » de l’association Habeetation pour permettre aux abeilles de se repeuple
Les « ruches sans miel » de l’association Habeetation pour permettre aux abeilles de se repeuple © Habeetation

En 2016, l’abeille était officiellement déclarée espèce en danger. Pour éviter leur disparition, l’association Habeetation réagit en créant des modèles de ruches essentiellement tournés vers le bien-être de ces insectes et, ainsi, vers le développement de leurs populations. Elle a déjà implanté deux de ces ruches en milieu urbain, à Dijon. Environ 50 000 abeilles sont hébergées dans ces « ruches refuges ». Là, elles ne produisent que le miel nécessaire à leurs besoins et assurent leurs réserves pour l’hiver. Pas plus…

Marie-Ségolène Clément de l’association Habeetation au micro d’Emmanuel Moreau

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.