Dans le département de la Somme un maraîcher bio a fait appel à un refuge de sa région pour avoir des chats. Ne pouvant pas utiliser de produit phytosanitaire, après avoir essayé sans succès des pièges, il a recueilli cinq chats pour se débarrasser des taupes et des souris qui avaient envahi ses 1500m2 de culture.

Le chat mieux que les produits phytosanitaires
Le chat mieux que les produits phytosanitaires © Getty / Wilfried Martin

Jean-Pierre Demailly est maraîcher bio aux Hardines dans la Somme où il a repris d'anciennes terres de maraîchage. Son terrain au sol humide est propice à la culture mais il attire aussi de nombreux rongeurs. Ne pouvant pas utiliser de produits phytosanitaires pour s'en débarrasser, il a essayé les pièges et les petites cages. Les rongeurs étaient toujours là. 

Un moyen écologique de se débarrasser des rongeurs

C'est en discutant de ses soucis avec ses clients dont certains travaillent pour Saint Quentin Félin, un refuge pour chats errants que ceux-ci lui ont proposé de lui livrer quelques-uns de leurs petits félins semi-sauvages pour qu'ils viennent chasser sur ses terres. 

Ils sont aujourd'hui cinq à vivre là. Jean Pierre Demailly reconnait que depuis leur arrivée, il a moins de pertes et qu'il ramasse régulièrement des cadavres de rongeurs, de souris, et de taupes. 

Les explications de Mathilde Golla du Figaro Demain au micro d'Emmanuel Moreau

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.