Ils ont décidé de vendre leur entreprise pour garantir leur liberté de créer. Ils ont mis deux ans pour concevoir leur bouilloire multifonction ou toutes les pièces peuvent être changées et dont les plans sont en libre accès sur internet.

 Kareen Maya Levy avec sa bouilloire agrée pour l'avenir
Kareen Maya Levy avec sa bouilloire agrée pour l'avenir © Radio France / Emmanuel Moreau

La panne de trop a tout déclenché. Une stupide panne de lave-linge (avec un réparateur qui déclare qu'il faut mieux racheter que réparer  alors que l'appareil n'a que 4 ans) a décidé Kareene Maya Levy et son associé Jacques Ravinet, à se lancer dans l'électroménager conçu pour durer

Institut de sondage à vendre

Avant de se lancer dans cette nouvelle aventure, ils étaient à la tête d’un institut de sondage. Ils ont donc commencé par questionner le public sur l’intérêt d’avoir un produit durable qui a du sens et fabriqué à proximité dans des ateliers régionaux. Tous les indicateurs étant au vert, en octobre 2018, ils ont vendu leur institut et mis tout leur argent dans la création de Jaren, la bouilloire durable.

Une bouilloire multifonctions

Grâce à ses quatre accessoires interchangeables, elle rend différents services. Elle chauffe l'eau à une température entre 40 et 110 °C selon les besoins. Elle permet de faire aussi bien des pâtes que de cuire des œufs ou de faire du thé. 

Les plans en "open source" pour réparer soi-même

Ses concepteurs ont souhaité que chacun puisse lui-même effectuer d’éventuels réparations. Toutes les pièces ont été montées pour être accessibles, rien n'est collé, rien n'est soudé. Tous les plans seront sur internet en open source.

Pièces de rechanges

Avec un simple tournevis, on a accès au système de chauffe, à la carte électronique, à tous ce qui compose la bouilloire. Et si la Jaren est amenée à évoluer, toutes les pièces resteront compatibles. 

Depuis que la bouilloire a reçu le prix Innovation au salon Made in France, les représentants de la grande distribution montent quatre à quatre l’escalier qui mène au petit bureau de la start-up. 

Les premières bouilloires seront commercialisées au premier semestre 2020.

Kareene Maya Levy co fondatrice de la société Kippit au micro d'Emmanuel Moreau 

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.