Les terrasses éphémères des bars et restaurants ont fleuri par milliers dans les rues de la capitale depuis la fin du confinement. L’une d’elles ne sert pas seulement à la restauration, dans la journée, elle accueille des peintres en herbe.

La table palette outil indispensable pour le jeu de peindre
La table palette outil indispensable pour le jeu de peindre © Radio France / Emmanuel Moreau

Dans le 18e arrondissement de Paris, au pied de la butte Montmartre, le propriétaire de l'Atelier/Galerie Véron, le mercredi et samedi après-midi, transforme la terrasse de son voisin restaurateur en atelier de peinture à ciel ouvert.

Un meuble palette 

Celui-ci est animé par Alexandra Dufour. Avant chaque séance, elle appose sur le rideau de fer de la galerie les grandes feuilles blanches à peindre. Elle prépare aussi la table-palette, un meuble de 2 mètres, percée pour recevoir 20 gobelets de couleurs différentes et leurs verres d'eau.

Jeu de peindre

L'atelier est ouvert à tous. Petits comme grands sont invités à participer. Alexandra ne donne pas de consignes techniques, elle demande à chacun de peindre selon ses envies et son énergie. Elle applique la méthode apprise d'Arno Stern

Graffeur, cinéaste, touristes

En plus des enfants qui, depuis le mois de juillet, viennent régulièrement, l'atelier est fréquenté autant par des gens du quartier qui adorent que par des personnes de passages. "Les voisins appellent leurs copains ou leurs connaissances à venir, c'est sympa" dit Alexandra qui ajoute "on a eu des chanteurs, des graffeurs, une cinéaste qui ont participé". Un couple de touriste s'est inscrit à l'atelier pour dessiner ainsi le vrai Montmartre. Ils sont repartis tout contents chacun avec leur dessin.

Une animation culturelle chaleureusement accueillie

Il ne se passe pas une séance sans que l'on ne vienne féliciter Alexandra pour cette initiative. Elle égaie la rue et donne le sourire à tous ceux qui passent devant la terrasse où les peintres en herbes laissent faire leurs pinceaux. Elle donne une deuxième vie à la terrasse. 

L'activité est prévue jusqu'à la fin des terrasses éphémères. Après, Alexandra continuera son atelier à quelques pas de la rue Véron, au 12 de Trétaigne dans un local fermé. 

Pour tout renseignement, c'est par ici.  

Alexandra Dufour, peintre , au micro d'Emmanuel Moreau

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.