Depuis un mois, un nouveau modèle de toilettes publiques est installé dans le quartier de Montmartre, place des Abbesses, non loin du Moulin de la Galette. Elles ne sont en place que la nuit. Le jour, elles sont sous terre.

Des toilettes rétractables au pied de la butte Montmartre
Des toilettes rétractables au pied de la butte Montmartre © Radio France / Emmanuel Moreau

La butte Montmartre est un haut lieu touristique de la capitale. L'activité nocturne y est importante, les bars et restaurants nombreux. Depuis un  mois, un nouveau modèle innovant de toilettes publiques est testé.

Elles sortent de terre à la nuit venue 

Ce lieu d’aisance construit aux Pays-Bas par la société Pop-Up Toilet s’appelle Urilift. Ces toilettes à la pointe de l’innovation sont réservées aux noctambules car elles apparaissent à l’arrivée de la nuit pour disparaître aux premières lueurs du jour. Pendant la journée, elles sont totalement invisibles, elles sont insoupçonnables car elles sont sous le bitume.

Toilettes-ascenseurs

Chaque soir vers 19h, Clara Arkouch qui tient le manège pour enfants, sur la place des Abbesses, saisit sa zapette. Elle appuie sur le bouton et fait sortir de terre ces toilettes-ascenseurs. Lentement, majestueusement, elles se déploient et une fois installées, elles s'illuminent. Au petit matin, ce sont les personnes en charge du nettoyage qui les font disparaître.

Des wc mixtes

Très lumineuses, on ne peut les rater. Elles sont constituées d'une cabine fermée réservée aux femmes et d'un urinoir pour les hommes. Un lave-main est aussi mis à disposition. 

Appréciés des commerçants

Ces toilettes gratuites sont en test. Stéphane Cachelin, le vice-président des commerçants de la rue Lepic, de la rue des Abbesses et alentours, reconnait que "ces toilettes à la James Bond" sont les bienvenues dans ce quartier festif du 18e arrondissement de Paris où les pipis nocturnes sont nombreux...

Pus de détails avec Clara Arkouch et Stéphane Cachelin au micro d'Emmanuel Moreau 

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.