La fondation Desmos, qui signifie “lien” en grec, redonne de l’espoir aux nombreuses associations qui ont du mal à survivre dans une société très fragilisée par la crise.

La fondation Desmos aide 40 associations à Athènes
La fondation Desmos aide 40 associations à Athènes © Getty / joe daniel price

L’histoire commence en 2011. Cinq amies - Alexia, Marina, Myrto, Ekavi et Niki suivent avec inquiétude les graves difficultés économiques que rencontrent leur pays. Elles ont fait de brillantes études à l’étranger et travaillent aux Etats-Unis et en Europe de l’Ouest où elles pourraient rester, et pourtant elles décident de retourner à Athènes pour mettre leurs compétences au service de la société.

Optimiser le système d'entraide

En 2012, elles fondent Desmos avec pour objectif de faciliter et d’optimiser les systèmes d’entraide et de dons en Grèce. Concrètement, Desmos agit à trois niveaux. La fondation aide les associations à mieux évaluer leurs besoins, elle les met en relation avec des entreprises et des particuliers qui peuvent les aider en faisant tout type de dons, et elle se charge de la logistique lorsque c’est nécessaire. Tous les dons alimentaires et non alimentaires “en transit” sont ainsi stockés dans un grand entrepôt à Athènes pour ensuite être distribués aux bonnes personnes dans la région.

Crowdfunding pour aider la Grèce

Les activités de Desmos sont rapidement reconnues en Grèce et à l’étranger, si bien que la fondation attire l’attention de divers mécènes dont un dont un en particulier. Durant l’été 2015, à un moment où la Grèce fait de nouveau face à de grandes difficultés économiques, l’Anglais Thom Feeney a fait le pari un peu fou de lancer the Greek Crowdfund, une campagne de crowdfunding pour aider les Grecs à rembourser leur dette. Lors de la deuxieme campagne 

Thom arrive à lever 290 000 € auprès de 13 000 donateurs. Il se met alors en quête de trouver une organisation qui pourrait en faire bon usage et il découvre rapidement les cinq wonder women de Desmos.

Des dons de toutes natures sont redistribués

Ce financement permet d’améliorer l’efficacité du système de Desmos avec la création d’une plateforme en ligne baptisée Desmos Direct sur laquelle les associations peuvent répertorier leurs besoins et les rendre visibles à toute personne qui souhaite donner quelque chose. Parmi les dons en nature reçus par Desmos, on trouve bien sûr des milliers de tonnes de nourriture, mais aussi des ordinateurs donnés par des banques, des draps donnés par des hôtels, des médicaments, et même un motoculteur ou un équipement de cabinet dentaire complet...

Action pour l'emploi des jeunes

Une autre initiative de Desmos financée grâce à Greek Crowdfund consiste à mettre en relations de jeunes demandeurs d’emploi avec des associations et à financer leur salaire pendant un an. Ce programme a créé 15 emplois la première année, et a été reconduit grâce à d’autres financements, notamment de la part de la Hellenic Initiative, une grande organisation qui fédère la diaspora grecques.

400 associations aidées

A ce jour, Desmos a aidé plus de 400 associations rien que dans la région d’Athènes, et elle s’est également déployée autour de Thessalonique. Le quotidien n’est pas toujours tout rose, par exemple certaines associations sont réticentes à l’idée de recevoir des dons de grandes entreprises, mais globalement, Desmos continue de faire grandir ses activités et son efficacité, en recréant du lien entre différents acteurs pour contribuer à créer une société grecque plus solidaire.

Toutes les explications d'Emma Stokking de l'agence Sparknews au micro d'Emmanuel Moreau

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.