A Rennes, des consultations d’ostéopathie offertes par des patients sont proposées aux personnes en difficultés.

Des consultations gratuites d ostéopathie à Rennes  pour les plus précaires
Des consultations gratuites d ostéopathie à Rennes pour les plus précaires © Getty / BSIP

Le café suspendu est une initiative venue de Naples.  Le consommateur paie deux cafés et n’en boit   qu’un seul. Le café resté en suspend est offert à la personne dans le besoin qui se présentera. La maison des citoyens de Rennes a élargi le concept à toutes sortes de services.

Des consultations d’ostéopathie suspendues

La clinique d’ostéopathie de Rennes avec son école qui compte 350 étudiants a relevé le défi.  Elle propose sur le même principe, des consultations suspendues.

Sur rendez-vous 

Les étudiants en fin de cycle, sous la supervision d'un ostéopathe diplômé, reçoivent ainsi sur rendez-vous des personnes envoyées par des associations de la ville . Ces consultations sont financées par les patients de la clinique qui le souhaitent.

L'argent déposée dans une jarre

Sur le guichet de l'établissement, il y a une jarre dans laquelle  les patients de la clinique sont invités à déposer leurs dons . Tous les dix euros récoltés, une consultation est offerte. Un petit tableau indique le nombre de consultations ainsi en attente.

Une première pour les patients

Pour les personnes qui bénéficient de ce service, c'est une première car elles n'ont jamais été chez l’ostéopathe, cette discipline n'étant pas pris en charge par la sécurité sociale.  Les bénéficiaires sont aussi bien des personnes âgées, des personnes à la rue que des réfugiés. 

Une richesse pour les étudiants

Ces consultations suspendues sont appréciées tout autant par les patients que par les étudiants qui sont ainsi confrontés à une population qu'ils ne retrouveront pas forcément plus tard dans leur cabinet. 

Plus d'explications avec Hakim Mhadbi ; ostéopathe,  responsable de la formation à l’école de la clinique d’ostéopathie de Rennes au micro d'Emmanuel Moreau 

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.