Les plantes émettent des informations sur leurs besoins. Un vase robotisé permet de les satisfaire.

Capture écran du site de GA.ia
Capture écran du site de GA.ia © .

Mathias Schmitt souhaite que nos plantes d’appartement nous apostrophent. Comme il existe des animaux de compagnie, il veut, grâce à la robotique, que les plantes deviennent... des végétaux de compagnie ! C’est pourquoi il a créé Gå.ia. Ce qui au début n’était qu’un simple projet de fin d’études est devenu au fil des mois une réalité. Son prototype se présente comme un vase motorisé. À la demande de la plante, il peut se déplacer vers la lumière, se mettre à l’ombre, demander à boire...

Mathias Schmitt, l’un des deux designers qui a créé Gå.ia au micro d’Emmanuel Moreau

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.