Un couple indien a conçu un appareil qui recueille les eaux de pluie et exploite la lumière du soleil.

Samit et Priya Choksi se sont fixer un objectif que leur entreprise devienne la plus écologique au monde ! Leur première création est une sorte de grand parapluie inversé qui produit de l’énergie solaire, fait de l’ombre et filtre l’eau de pluie, tout en embellissant le paysage urbain !

Lorsque les Choksi reviennent à Mumbai après plusieurs années passées aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, ils veulent créer une entreprise qui fasse plus que payer leurs factures. Samit est informaticien, Priya diplômée en architecture et design durable. En 2015, ils lancent ThinkPhi, leur startup de technologies propres.

Leur région de Mumbai est soumise à de fréquentes sécheresses ponctuées par de violentes moussons, le couple s’attèle tout d’abord au design d’un produit qui économise et filtre l’eau. Le concept se développe rapidement en infrastructure intelligente qui récupère les eaux de pluie et les rayons de soleil. Baptisé Model 1080 (un chiffre obtenu en additionnant ses angles géométriques), il est bientôt surnommé Ulta Chaata (parapluie inversé, en hindi), en raison de sa ressemblance avec un parapluie retourné par le vent.

L’objet en acier inoxydable et au design élégant pèse 50 kilos. Il n’occupe que 50 cm x 50 cm au sol et se déploie en hauteur sur une surface de 4 mètres sur 4. Sa hauteur peut être ajustée de 3 à 4 mètres. L’ombrelle comporte des modules solaires selon une disposition brevetée qui permet à l’eau de s’écouler lors des pluies et d’être filtrée grâce à un filtre à charbon. Le système collecte et filtre ainsi 45 000 litres d’eau de pluie tandis que les panneaux solaires fournissent une capacité de 1,5 kW de lumière et d’énergie renouvelable. Il est également équipé de capteurs connectés qui indiquent quand les filtres doivent être changés.

Ulta Chaata fonctionne isolément ou en groupe. Cette flexibilité le rend propre à divers usages, de l’abri de garage permettant de recharger les voitures électriques au parasol pour dîner à l’ombre. On peut admirer ces parapluies inversés dans plus de 50 villes. 

Et comme il existe différentes tailles, les usages sont multiples. Il est utilisé par le particulier mais aussi par des entreprises.

Les explications d'Emma Stokking de l'agence Sparknews au micro d'Emmanuel Moreau

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.