Afin d'éviter que les recherches scientifiques qui n'ont pas abouti tombent dans l'oubli, un chercheur monte avec d'autres une plateforme qui publie les expériences ratées. Elle sera ouverte à tous.

"Une grande réussite en sciences, c'est souvent une succession d'échecs qui a formé une sorte de piste pour arriver à un résultat parfois inattendu" : Gilmary
"Une grande réussite en sciences, c'est souvent une succession d'échecs qui a formé une sorte de piste pour arriver à un résultat parfois inattendu" : Gilmary © Getty / Yagi-Studio

Gilmary Gallon, diplômé d'un doctorat en physico-chimie des biomatériaux, s’intéresse aux expériences scientifiques qui ont raté.  

Une plateforme internet

Ce scientifique considère que les expériences scientifiques qui n'ont pas abouti ne doivent pas disparaître.  Il souhaite publier ces travaux qui n'ont pas donné les résultat escomptés. Il met donc en place Gaffex, Gathering of Fundamentally Failled Experiments,  une plateforme internet qui rassemblera tous ces savoirs laissés en jachère.

Décrire ce qui ne fonctionne pas

La plupart des expériences qui se sont soldées par un échec ne donnent pas lieu à  publication. Gilmary Gallon souhaite prendre le contre pied en libérant les savoirs. Il va donc mettre en ligne les recherches ratées en les détaillant. 

Rassembler, évaluer, lister

Sa plateforme est en "open science". Les chercheurs sont invités à y déposer leurs expériences ratées afin d'en faire profiter le plus grand nombre. Ces publications sont ensuite relues, évaluées par un comité d'experts et listées. 

Les découvertes sont des suites d'échecs

"Une grande réussite en sciences, c'est souvent une succession d'échecs qui a formé une sorte de piste pour arriver à un résultat parfois inattendu" annonce Gilmary. 

Gilmary Gallon avec sa plateforme Gaffex est lauréat 2019  du prix  Declics  jeunes de la Fondation de France.

Gilmary Gallon au micro d'Emmanuel Moreau
 

Gilmary Gallon lauréat 2019 declics jeunes
Gilmary Gallon lauréat 2019 declics jeunes © Radio France / Emmanuel Moreau
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.