Que se joue-t-il lorsqu'on passe d'anonyme à célébrité ? Comment peut-on devenir un héros ou une héroïne du quotidien ? Nous l'avons vu pendant le confinement, des métiers sont sortis de l'ombre, ils méritent aujourd'hui de la lumière !

Les héros et héroïnes du quotidien
Les héros et héroïnes du quotidien © Getty / PeopleImages

Ce matin, j'aimerais que vous nous appeliez au standard de France Inter si vous êtes un héros ou une héroïne. Bon, je sais que, dit comme ça, je risque d'avoir peu d'appels. Alors je reformule. Si vous faites partie des premiers de corvée de la crise sanitaire, de ces gens dont on a tant besoin, appelez-nous pour raconter que sont devenus les regards sur vous, aujourd'hui. 

Ces regards qui avaient changé pendant le confinement. Éboueurs, caissiers, caissières, livreurs, infirmiers, infirmières. La liste est longue des professions que cette épidémie a rendu plus visibles. Des métiers souvent mal payés, mal considérés. Alors voyons si le covid a changé quoi que ce soit. Mais les héros et les héroïnes du quotidien ne sont pas forcément en lien avec la crise sanitaire, on en connait tous et toutes autour de nous : appelez-nous aussi pour parler de quelqu'un d'autre (ça, c'est plus facile que de se lancer des fleurs à soi-même). Lançons nous dans une galerie de portraits. Qui sont ceux et celles, anonymes, qui méritent la lumière? Les vrais héros ne portent pas de cape, parait-il. Soyez les bienvenus. 

Nos invités ce matin

  • Frédéric Pommier, journaliste et écrivain, il sera l'auteur d'une chronique quotidienne sur la chanson dans le 13-14 de France Inter à la rentrée. Il a notamment écrit Le quart d'heure de célébrité aux éditions de l'Equateur, Suzanne chez Pocket, tous deux parus en 2020.
  • Gauz, écrivain, journaliste et photographe ivoirien, il a notamment écrit Debout-payé au Nouvel Attila en 2013 et Black Manoo en 2020.
  • Patricia Virfolet, déléguée CFDT et vendeuse au rayon épicerie chez Monoprix. Elle témoigne du rapport des clients à sa profession depuis le confinement.

Programmation musicale

  • "Od'e" de Amarula Café Club, 2020.
  • "Camera's rolling" de Agnès Obel, 2020.
  • "Quand tu t'y mets" de Serge Gainsbourg, 1966.
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.