Aujourd'hui zoom sur notre rapport à la gourmandise, notre goût du sucre. De quelle manière celui-ci évolue-t-il au fil des modes et des époques ?

Céder à la gourmandise ou pas ?
Céder à la gourmandise ou pas ? © Getty / Peter Dazeley

Choisir est pour moi douloureux, prendre une décision me coûte énormément. Surtout, surtout, devant la carte d’un restaurant. Alors, quand j’en ai l’occasion, je prends un café gourmand. Ne me jugez pas. C’est commode, le café gourmand. Pas de décision à prendre, on a trois desserts d’un coup. Si l’un des trois est infect, ce n’est pas une tragédie. Et puis c’est trop mignon, la mousse au chocolat miniature et la panna cota riquiqui. J’ai appris, grâce à la formidable émission « depuis quand » sur Canal Plus, que l’homme qui a inventé le café gourmand en 1990 s’appelle Bernard Boutboul, grâce lui soit ici rendue. 

Bon, mettons de côté le café, c’est le mot « gourmand », qui nous intéresse ce matin. La gourmandise est-elle encore un péché capital ? Est-elle devenue un art de vivre ? L’avalanche d’émissions de cuisine à la télévision a-t-elle changé notre rapport à la gourmandise ? Cédons à la gourmandise, avec nos invités :

  • Pierre Hermé, chef pâtissier-chocolatier
  • Florent Quellier, historien

Programmation musicale 

  • Cyril Cyril - "Les gens"
  • Chaka Khan - "Like sugar"
  • Jeanne Added - "Off my back"

Durant l'émission, contactez-nous ! Nous attendons vos réactions, interventions et témoignages au 01 45 24 70 00, et écrivez nous ici.

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.