Perçoit-on autrement un texte lorsqu'il est lu à haute voix ? S’entendre lire, donner du sens aux mots ou simplement écouter le grain de voix de quelqu'un qui lit... Est-ce une autre expérience de la littérature ?

La lecture publique, un moment de transmission
La lecture publique, un moment de transmission © Getty / georgeclerk

Les nuances d’un mot, d’un texte sont parfois mises en lumière par la voix d’un autre, par l’émotion et le ton qu’il décide de marquer à un moment donné. 

Au-delà de l’écoute, lire à voix haute pour soi, murmurer ou déclamer un texte pour quelqu'un, faire la lecture d’un conte à un enfant au coucher ou lire devant un public sont autant de formes de la lecture orale.

Que transmettons-nous quand on fait une telle lecture ? Comment se préparer ? Qu’apprécions-nous quand nous lisons à voix haute ? 

Et vous, lisez-vous à voix haute ? Aimez-vous que l'on vous raconte des histoires ? Racontez-nous par mail, sur l'application de Radio France ou bien en appelant le 01 45 24 7000.

Nouveau : laissez-nous une note vocale ! 

Mode d'emploi : téléchargez l'application (gratuite) France Inter si vous ne l'avez pas encore > allez à la page programmes > émission "L'été comme jamais" > cliquer sur le bouton "laisser une note vocale" (ou sur ce lien directement). On vous demandera de vous identifier, puis d'enregistrer votre message (que vous pourrez écouter et/ou refaire avant de l'envoyer).

Les invité.e.s

Valérie Zenatti, écrivaine et traductrice. Elle est notamment l'autrice de Jacob, Jacob (L'Olivier, 2014), prix du Livre Inter 2015 et enregistré en livre audio avec le comédien Eric Génovèse. Valérie Zenatti a aussi publié de nombreux ouvrages jeunesse à l'Ecole des loisirs, comme Une bouteille dans la mer de Gaza (2005) ou Marilou et le grand incendie (2020). 

Maylis de Kerangal, écrivaine. Son dernier roman Canoës est publié aux éditions Verticales (2021). Elle a reçu le prix Medicis en 2010 pour Naissance d'un pont. Son roman Réparer les vivants a notamment été adapté au théâtre par Emmanuel Noblet en 2015.

Marc Alexandre Oho Bambe, poète et slammeur, également connu sous le nom de Capitaine Alexandre. Il fait partie du collectif "On a slamé sur la lune", et a été lauréat du Prix Paul Verlaine de l'Académie Française en 2015 pour son recueil Le Chant des possibles (La Cheminante). Son roman Les lumières d'Oujda est publié chez Calmann-Levy (2020), il en lit des extraits sur scène a capella et en musique.

Gaspard Bardel, lauréat 2021 du concours "Si on lisait à voix haute", organisé par France TV avec l'émission "La grande librairie". 

Pour aller plus loin : 

  • Ecouter les conseils des coachs du concours "Si on lisait à voix haute".
  • Ecouter l'astuce de l'écrivaine et traductrice Clémentine Beauvais pour redonner l'envie de lire aux adolescents.
  • Découvrir l'association Lire et faire lire fondée par Alexandre Jardin et Pascal Guénée qui propose des ateliers de lecture dans les écoles primaires, crèches, bibliothèques ou encore dans les centres de loisirs.

Programmation musicale 

  • Benjamin Biolay - Souviens-toi l'été dernier 
  • Dom La Nena - Vejo passar 
  • Henri Salvador - Dans mon île 
Programmation musicale
L'équipe