65ème Festival d'Avignon
65ème Festival d'Avignon © Festival d'Avignon / Festival d'Avignon

Rester éveillé… Comme un mantra psalmodié ici. Rester éveillé, Au premier rayon du soleil, rester éveillé lorsque ici tout est pur…lorsqu’à la première lueur du jour, il n’y a encore que le crissement des semelles des danseurs sur le sol de la Cour d’Honneur.

Lorsqu’à l’aube naissante, il n’y a encore que des yeux pleins de sommeil, des oreilles encore sourdes pénétrées doucement par des chants grégoriens. Quelques aboiements de chiens. Rester éveillé lousqu’au soleil levé, Anne Teresa de Keersmaeker a été acclamée. C’était Avignon doux…Avignon plein d’amour encore dans les brumes...

Les éructations et les éclaboussures d’Hamlet. Vincent Macaigne . Ses comédiens à bout de voix qui hurlent des colères qui maintiennent en vie. Qui conspuent l’insolence du pouvoir et la morgue des hommes résignés...

L’été comme je suis, aujourd’hui je serai Vincent Macaigne qui éclabousse du sang d’Hamlet de sa colère le Festival d’Avignon, je serai Richard Bohringer , humeur vagabonde qui ressuscite au Petit Louvre, dans le OFF, ses errances africaines, les femmes qu’il a aimées, les compagnons de ses saoûlographies passées, je serai le collectif de Quark , un trio qui met en scène une fête de famille qui n’aura finalement pas lieu…

Evénement(s) lié(s)

Festival d'Avignon 2011

Les liens

Le collectif De Quark

Friche 22.66 - Cie Vincent Macaigne

Les invités

Les références

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.