Il pleut, il pleut, il en pleut des cordes des hallebardes, n’en jetez plus…Il pleut cet été sur les arts et la culture en France, il pleut des torrents de propositions, de chartes, d’engagements de promesses et d’injonctions…Le quinquennat a du bon, on s’intéresse au moins à la culture une fois tous les 5 ans…

Et pendant ce temps, à Montpellier Rigoletto rit. De ce rire mouillé qui accompagne souvent les dernières révérences. « Courtisans ! Courtisans ! Démons ! Race damnée !»…Quand les statues vacillent, les cours se vident.

A Montpellier , le rire s’est déjà figé… Un grand directeur d’un grand Festival fait claquer le siège qu’il occupait depuis 26 ans avec fracas. Le grand directeur du grand Festival accuse…Les politiques qui l’ont déboulonnée, sa statue à lui…Pas de chance, le tour bus des présidentiables et leurs cortèges d’utopies joyeuses ne s’est pas arrêté à Montpellier. Ca ne faisait pas partie des dates de la tournée. L’an prochain qui sait ?

L’été comme je suis, aujourd’hui je serai Montpellier , la statue de George Frêche n’a pas bougé depuis hier, sa Place de la Comédie non plus, son Palais des Congrès est toujours aussi accueillant que dire de son Festival…Je serai donc René Koering , le directeur du Festival de Radio France pour une journée encore. Je serai Florent Brannens , violon à l’orchestre Philharmonique de Radio France et fondateur du quatuor Renoir, je serai Sapho , chanteuse du monde et poétesse qui fait entendre sa voix au festival Voix Vives de Sète.

Les liens

Festival Voix Vives de Méditerrannée en Méditerranée

Le site de SAPHO

Les invités

Les références

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.