Don DeLillo fait partie des plus grands auteurs américains. Il écrit dans ses romans notre futur sans pour autant être un prophète. L’Heure Bleue lui consacre toute une semaine.

L'écrivain Don DeLillo en France en juin 1991.
L'écrivain Don DeLillo en France en juin 1991. © Getty / Louis MONIER / Gamma-Rapho

Don DeLillo  est né en 1936 dans le Bronx, de parents immigrés italiens. Il a grandi dans un foyer de onze personnes, à l’intérieur duquel le catholicisme a joué un rôle important. C’est son cousin qui l’a initié à la culture d’abord à travers la visite de musées et de cinémas puis par la lecture de romans. Cette première ouverture familiale  lui a permis de se sentir plus à l’aise une fois installé à Manhattan. Après des études et un diplôme  en communication artistique, il travaille un moment dans la publicité avant de se consacrer à l’écriture. 

Ses sujets de prédilection tels que l'angoisse de la mort, la fascination de l’image et les mots, font de lui un écrivain postmoderne. Il raconte son enfance, son parcours et sa définition de l’écrivain au micro de Laure Adler.   

Pour cette série, l’Heure Bleue a décidé de mettre en valeur l’un de ses textes L’homme qui tombe le premier roman post-11- Septembre.   

Lecture et création musicale : Rodolphe Burger  

L'entretien avec Don DeLillo est une rediffusion de l’émission Hors champs sur France Culture du 3 mai 2016

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.