Quand un collectif d'historiens revisite l’histoire de France et la replace dans l’histoire du monde, cela donne un ouvrage encensé ou décrié.

Patrick Boucheron universitaire, écrivain, historien et éditeur français photo prise dans son bureau au Collège de France.
Patrick Boucheron universitaire, écrivain, historien et éditeur français photo prise dans son bureau au Collège de France. © Maxppp / PHILIPPE PAUCHET/PHOTOPQR/VOIX DU NORD

"Histoire mondiale de la France", rassemble les contributions de cent vingt-deux historiens, jeunes pour la plupart, parlant à leur manière des époques et des personnages choisis. Leur point commun étant le récit, la rigueur étant de proposer des récits vrais en traitant cent quarante-six dates à leur convenance, tout cela sous la houlette de Patrick Boucheron, professeur au collège de France. Certains choix n'ont pas été forcément ceux auxquels on s’attendait comme par exemple : 1347, la peste atteint la France 1515 ; mais qu’allait-il donc faire à Marignan ? ; 1539, l’empire du français ; 1917, la vision kanak. "Histoire mondiale de la France" est un livre d’engagement qui a pris de vitesse Patrick Boucheron. Un ouvrage né dans le contexte des attentats, des débats sur l’identité nationale, de certaines déclarations d’hommes politique, avec une ambition : "Expliquer la France par le monde", "écrire l’histoire d’une France qui s’explique avec le monde".

"(...)Ce monde est celui de l’homme de Cro-Magnon. Celui-ci est, comme nous à sa suite, le fruit d’une trajectoire biologique complexe, qui vit nos très lointains ancêtres (Homo erectus) quitter pour partie l’Afrique tandis que d’autres y demeuraient, les premiers devenant peu à peu, une fois parvenus en Europe, des hommes de Neandertal tandis que les seconds se transformaient en Homo sapiens ; plus tard, vers 100 000 ans, ces derniers quittent à leur tour l’Afrique pour le Proche-Orient puis, longtemps encore après, l’Eurasie, où ils côtoient alors les néandertaliens évoqués précédemment, tous ensemble conjuguant allègrement leurs gènes. Voilà ce qu’est l’homme de Cro-Magnon, notre ancêtre direct – un métis, par vocation. Le phénomène en question – alliant mouvements de populations, échanges, croisements, etc. – prend d’ailleurs une dynamique nouvelle quelques millénaires avant que soient peintes les fresques. Entre 60 000 et 40 000 ans avant le présent, Sapiens se répand en effet sur le monde, au-delà de ses frontières d’alors, à l’image de l’Australie comme, peut-être, déjà, selon certains modèles, des Amériques.(...)". Extrait de "Histoire mondiale de la France" sous la direction de Patrick Boucheron. Coordination Nicolas Delalande, Florian Mazel, Yann Potin, Pierre Singara aux Éditions du Seuil.

Deux pastilles sonores : Pierre Rosenvallon et Patrice Gueniffey

Choix musical : Yuri Buenaventura avec Ne me quitte pas

  • Archive Ina du 3 décembre 1984 (au micro d’Henri de Camaret) : Georges Duby évoque sa vision de l’historien
  • Archive Ina du 1er janvier 1957 (au micro de Roger Pillaudin) : Claude Simon à propos de son livre La route des Flandres

Générique : Veridis Quo des Daft Punk


L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.