Avec "Que devons-nous aimer ? À la rencontre d’Edward Snowden : essais et conversations" avec John Cusack et "Capitalisme : une histoire de fantômes" aux Éditions Gallimard.

Arundhati Roy au Norman Mailer Centre, pour le 3ème Gala annuel à l'Hôtel Mandarin Oriental, le 8 Novembre 2011 à New York
Arundhati Roy au Norman Mailer Centre, pour le 3ème Gala annuel à l'Hôtel Mandarin Oriental, le 8 Novembre 2011 à New York © Getty / Joe Corrigan

Peu d’auteurs indiens contemporains ont ferraillé aussi farouchement avec la réalité du pays. Elle s’est mêlée de tous les grands problèmes : les barrages gigantesques, les expropriations, l’industrialisation, la privatisation, le terrorisme, l’impérialisme américain, le nationalisme hindou, la rébellion maoïste, et aujourd’hui le Cachemire. Elle est la première sur presque tous les fronts, éclairant, disséquant, alertant ou anticipant. Arundathi Roy est l’invitée de l’Heure Bleue.

► Lire à ce sujet : Un jour dans le Monde, à la rencontre d'Arundhati Roy

Choix musicaux : Summertime de Janis Joplin

Musique : Mrs Roy par Tryo Ce que l’on sème

Extrait film : Slumdog millionaire avec la Bande Originale Paper planes MIA

Archive non identifiée : Mohandas Karamchand Gandhi proclame son message de paix

Mahmoud Darwich : Les Fleurs d’amandiers (au théâtre de l’Odéon en 2007 traduction Elias Sambar )

Générique : Veridis Quo des Daft Punk

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.