Au carrefour des sciences, à la frontière des disciplines, Bruno Latour pose dans chacun de ses livres, des questions existentielles et s'interroge sur la situation de l'homme dans le destin du monde. Dans son dernier ouvrage "Où suis-je ?", le sociologue et philosophe tente de tirer les leçons du confinement.

Bruno Latour, sociologue, ethnologue et philosophe des sciences est l'auteur de l'ouvrage "Où suis-je" (La Découverte) invité dans Le grand entretien de 8h20 par Nicolas Demorand et Léa Salamé le 15 Janvier 2021 sur France Inter.
Bruno Latour, sociologue, ethnologue et philosophe des sciences est l'auteur de l'ouvrage "Où suis-je" (La Découverte) invité dans Le grand entretien de 8h20 par Nicolas Demorand et Léa Salamé le 15 Janvier 2021 sur France Inter. © Capture d'écran/YouTube/France Inter

Le confinement nous a transformé, métamorphosé, à l'image de Gregor Samsa dans le roman de Kafka : nous n'avons désormais plus le même rapport au reste de l'humanité, avec la prise de conscience d'un destin collectif partagé à l'échelle du monde, mais aussi avec la redécouverte de notre lien à la Terre que nous habitons. Ce constat d'un réveil écologique de la société civile, tout du moins d'une partie, grâce à la pandémie est au coeur du dernier ouvrage du philosophe, anthropologue et sociologue Bruno Latour, "Où suis-je ? Leçons du confinement à l'usage des terrestres " (Les empêcheurs de tourner en rond). 

Grand analyste de la façon dont se structure le champ de la recherche scientifique, initiateur de la théorie de l'acteur-réseau en sociologie, Bruno Latour s'emploie depuis des années, dans sa démarche critique, à déconstruire nos représentations : celles de la définition de la vérité, scientifique ou juridique, mais également la manière dont nous nous représentons notre situation dans le monde terrestre et le vivant. 

Interrogeant les frontières entre les disciplines, il renouvelle également ses propres formes d'écritures, se prêtant de plus en plus à l'exercice du conte philosophique dans ses ouvrages, participant à l'élaboration du genre de la "tragédie climatique" et de l' "essai scénique", notamment par ses collaborations avec Frédérique Aït-Touati. Ils présenteront d'ailleurs en avril 2021 le troisième volet de leur "trilogie terrestre" au Théâtre Nanterre-Amandiers

Ce soir, Bruno Latour souligne comment cette crise nous a fait reprendre conscience de notre condition de "terrestre", nous a amené à nous resituer. Il discute plus généralement des moyens de sensibiliser davantage à la cause écologique. Il évoque avec Laure Adler la manière dont il pratique le travail collectif, et comment il a été amené à s'interroger de plus en plus sur les nos catégories de perception de l'humain et du non humain. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Choix musical :

  • Claire Lefilliatre « son ruinato » de Benedetto Ferrari   

Musiques : 

  • Imagine - Anthony and The Johnson 
  • Cesse cesse - Clou 

Archive : 

  • Archive Ina du 13 juin 1972 : Marthe Robert à propos de Kafka et de son rapport au monde
Les invités
L'équipe
Contact