Ce soir dans l'Heure Bleue, Claire Marin la philosophe, auteure de "Rupture(s)", de "Mon corps est-il bien à moi" et "Naître et renaître" est l'invitée de l'Heure Bleue.

Claire Marin est l'invitée de Laure Adler
Claire Marin est l'invitée de Laure Adler © AFP / Hans Lucas /Mélanie CHALLE

Dans Rupture(s), Claire Marin dévoile comment faire de cette cassure intérieure une force pour réinventer sa vie elle revient sur la souffrance après une rupture, mais aussi sur toutes les souffrances observées dans nos sociétés : à l'école, à l'hôpital.

Une analyse du manque d’empathie et de l’égoïsme qui se développe de plus en plus entre nous. Comment les naissances, les deuils, les séparations, les rencontres ou encore les exils peuvent révéler une personnalité multiple, ou au contraire, permettre son affirmation à l'épreuve des accidents. Ainsi, l'être se module, se redéfinit en fonction des imprévus, questionnant ses certitudes. 

Dans Mon corps est-il bien à moi ?, toujours une réflexion philosophique mais cette fois-ci autour du corps, en interrogeant le lien entre l'apparence et l'identité.

et avec "Naître et renaître" avec Frédéric Worms, Claire Marin s'est penchée sur  la complexité et la richesse de l’événement de la naissance, la diversité des approches sociales et culturelles, la force des enjeux qui en découlent, qu’ils soient psychiques ou politiques.

Choix musicaux : 

  • Les histoires d'A. - Les Rita Mitsouko, Catherine Ringer
  • Le mot juste (le beau geste) - Bertrand Belin, Camélia Jordana
  • Solid ground - Michael Kiwanuka

Archives  : 

  • Archive Ina du 9 mars 1985 : Paul Ricoeur décrit l’abondance de la violence et de la souffrance
  • Archive Ina de 1989 : Marguerite Duras s'exprime sur le danger de l’écriture, en particulier lors de la genèse de L’Amant
  • Archive Ina du 24 novembre 1966 : Michel Foucault identifie le corps à une utopie
  • Archive Ina de 1947 : Jean-Paul Sartre définit l’existentialisme et l’humanisme

Générique : Veridis Quo - Daft Punk

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.