Le photographe Yann Gross nous propose un formidable livre "Le Livre de la jungle" (Actes Sud). Son exposition est visible jusqu'au 25 septembre à Arles

Couverture du "Livre de la jungle" de Yann Gross
Couverture du "Livre de la jungle" de Yann Gross

Pour son livre, pour ses photos, Yann Gross a parcouru le fleuve Amazone et ses différents affluents sur les traces de Francisco de Orellana, conquistador espagnol. Campagnes d’évangélisation, construction de routes, fièvre du caoutchouc, extraction de pétrole ou ruée vers l’or : cette zone fluviale n’a cessé d’être un carrefour d’échanges et d’attirer les convoitises.

L’exposition, reconfigurée par rapport à celle présentée aux Rencontres d'Arles 2016, révèle diverses facettes de l’Amazonie contemporaine et questionne plus largement la notion de progrès et de développement.
Ce soir, il vous donnera envie dans L' Heure Bleue de voyager par la voie des ondes.

La pastille :

Thomas Bidegain

Sélection musicale :

« La danza del petrolero » de Los Mirlos

Archives INA du 14 août 1950 : Claude Lévi Strauss il fait part de son expérience chez des tribus primitives d'Amazonie ; son sentiment d'avoir été en contact avec des humains en tous points semblables à ceux qu'il avait laissé à Paris

Archives INA du 1er janvier 1976 (France Culture) : Henri Cartier Bresson au micro de Daniel Leconte dit sa gêne parfois à photographier certaines personnes et situations.

► Le Livre de la jungle de Yann Gross aux éditions Actes Sud

L'exposition de Yann Gross à Arles

► Le site officiel de Yann Gross

Ipira Mama (Mère des poissons), Santo Tomás, Pérou, dans le "Livre de la jungle" de Yann Gross "
Ipira Mama (Mère des poissons), Santo Tomás, Pérou, dans le "Livre de la jungle" de Yann Gross " © 2016 Yann Gross
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.