Marc-Alain Ouaknin partage dans l'Heure Bleue, sa passion pour la traduction et l'interprétation des textes avec cet ouvrage : "La genèse de la Genèse : illustrée par l'abstraction" (Diane de Selliers).

Portrait de Marc-Alain Ouaknin est un philosophe, écrivain et rabbin, le 20 mars 2017.
Portrait de Marc-Alain Ouaknin est un philosophe, écrivain et rabbin, le 20 mars 2017. © AFP / Yannick Coupannec / Leemage

Marc-Alain Ouaknin a grandi entre deux cultures. Son père, l'ancien grand-rabbin de Marseille, Jacques Ouaknin, est d'origine marocaine, sa mère, d'origine alsacienne, est juive ashkénaze. Ses grands-parents parlaient d'un côté "en judéo-alsacien ou en allemand entre eux", de l'autre "un français teinté d'expressions judéo-arabes".

De là est née sa "passion pour la traduction", qui n'est autre qu'un "passage entre les langues". 

Texte millénaire, la Genèse et plus particulièrement, ses onze premiers chapitres font partie de l’imaginaire collectif, de la création du monde à la tour de Babel en passant par l’Éden d’Adam et Ève, le déluge ou encore l’arche de Noé.

Marc-Alain Ouaknin propose une nouvelle traduction poétique dans "La genèse de la Genèse : illustrée par l'abstraction" dont les  commentaires des onze premiers chapitres sont illustrés par les œuvres abstraites de 70 artistes modernes et contemporains, comme par exemple, Paul Klee, Henri Matisse, Jackson Pollock mais aussi Georges Braque ou encore Louise Bourgeois. 

Choix musical : Smoke Gets in Your Eyes - Sarah Vaughn

Archives diffusées :

  • Archive Ina du 19 septembre 1980 : Emmanuel Levinas à propos du judaïsme 
  • Archive Ina du 14 décembre 1998 : Jacques Derrida raconte son sentiment ambivalent d’appartenir à la communauté juive et ne vouloir appartenir à aucune communauté. 

Générique : Veridis Quo - Daft Punk

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.