L'éternel optimiste à l'accent chantant, le philosophe Michel Serres s'est éteint, samedi, à l'âge de 88 ans. Grâce à la magie des ondes, nous le retrouvons ce soir dans l'Heure Bleue.

Portrait du philosophe Michel Serres à Paris le 2 février 2018.
Portrait du philosophe Michel Serres à Paris le 2 février 2018. © AFP / JOEL SAGET

L'historien des sciences, membre de l’Académie française, avait anticipé les bouleversements liés aux nouvelles technologies et pour lui, il n'y avait rien de plus intéressant aujourd’hui que la jeunesse et ce pour deux raisons : elle prend de plein fouet toutes les transformations et elle est complètement décalée par rapport aux institutions vieillissantes que nous connaissons. Elle a une charge très lourde sur les épaules : elle doit inventer à peu près tout. Il aurait bien aimé avoir 18 ans, pour tout réinventer comme l’enseignement, la politique, et bien d'autres choses encore.

Il trouvait trop facile les “Y a qu’à”. Quand on dit “y a qu’à”, c’est qu’on ne connaît pas le problème. Le “y a qu’à”, c’est le conseil du moraliste, et c’est toujours une vantardise. Le philosophe n’a pas à donner de conseils, il doit être le plus lucide possible, faire passer de l’intelligence, mais à quoi cela sert de donner des conseils ? A rien. Dans l'Heure Bleue du 10 octobre 2017, Michel Serres était venu répondre aux nostalgiques de tous poils que "non", ce n'était pas mieux "avant". 

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.