Raymond Depardon, 19 ans, photographe quasi débutant, est appelé sous les drapeaux et fait ses premiers pas de reporter pour un magazine des armées Terre Air Mer. Ses photos inédites sont exposées cinquante-sept ans plus tard au Musée de la marine à Toulon.

Raymond Depardon, photographe et documentariste, au Musée national de la Marine de Toulon : "Raymond Depardon, photographe militaire, 1962-1963".
Raymond Depardon, photographe et documentariste, au Musée national de la Marine de Toulon : "Raymond Depardon, photographe militaire, 1962-1963". © AFP / GERARD JULIEN

Avant de devenir le photographe et cinéaste qu’il est aujourd’hui, Raymond Depardon était un jeune féru de photographie. 

1962-63. Deux années qui ont marqué sa vie et son service militaire a été l’occasion d’exercer son talent. Ses images, conservées à l'ECPAD et largement inédites, portent déjà l'empreinte de son talent et donnent à voir l'œil de Raymond "avant Depardon" : humour, impertinence, sens du cadrage... 

Cette très grande figure de la photographie française pose ses valises au Musée de la Marine à Toulon pour une exposition sur ses années en tant que photographe militaire composée de de tirages spécialement fabriqués pour l’occasion et qui met en lumière une page inconnue de la carrière de Raymond Depardon grâce à la présentation exclusive d’une centaine de ses photographies, et le parcours est enrichi notamment de documents d’archives. 

Pastille sonore : Pascal Ory 

Choix musical : "Vertige de l’amour" d’Alain Bashung 

Archives :

Archive Ina de 1961 : Michel Foucault à propos des fous au moment de son ouvrage Folie et déraison

Archive Ina du 18 janvier 1976 : Jean Rouch à propos du cinéma vérité 

Générique Veridis Quo des Daft Punk 

Les invités
L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.