Quatrième et dernier épisode de la série Don DeLillo. Nous retrouvons l'écrivain qui nous parlera de sa passion pour le cinéma et de son dernier roman "Zéro K".

L'écrivain Don DeLillo assiste au dîner des Prix littéraires Carl Sandburg à l'Université de l'Illinois au Forum de Chicago le 17 octobre 2012.
L'écrivain Don DeLillo assiste au dîner des Prix littéraires Carl Sandburg à l'Université de l'Illinois au Forum de Chicago le 17 octobre 2012. © AFP / TIMOTHY HIATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA

Don DeLillo a toujours été passionné par le cinéma. Très vite, on découvre dans ses textes l'influence de réalisateurs comme Jean-Luc Godard par exemple. 

Son premier roman, Americana , raconte d’ailleurs l’histoire d’un jeune homme qui abandonne tout pour se consacrer à la création cinématographique. 

L'écrivain a cette particularité d’écrire ses romans comme des films. Des personnages, aux décors en passant par les intrigues. Le cinéma peut aussi avoir un caractère avant-gardiste que l’on retrouve dans sa littérature. 

Dans son dernier roman Zéro K, il décrit la fin de l’existence humaine. Il donne une façon différente de percevoir le monde à travers la conception de la mort, de la vie à l’immortalité.  

Finalement, Don DeLillo nous accompagne avec ses romans et traverse nos vies et leurs aléas.

Lecture des extraits de L'homme qui tombe et création musicale : Rodolphe Burger

L'entretien avec Don DeLillo est une rediffusion de l'Heure Bleue du 21 septembre 2017.

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.