Quand deux femmes d'exception se rencontrent, cela donne une jolie conversation entre Michelle Perrot et Françoise Héritier.

Françoise Héritier, ethnologue et anthropologue, à son domicile parisien le 10 novembre 2017.
Françoise Héritier, ethnologue et anthropologue, à son domicile parisien le 10 novembre 2017. © Maxppp / Philippe de Poulpiquet/PHOTOPQR/LE PARISIEN

Dès la préhistoire, la femme n'est pas considérée comme l'égale de l'homme. Car celle-ci dispose de ce que Françoise Héritier appelle le "privilège exorbitant d'enfanter" : seules les femmes peuvent porter des enfants (filles ou garçons) sans que les hommes ne puissent être sûrs de leur paternité sur ces enfants. D'où la volonté masculine originelle de contrôler le corps des femmes et de réduire celles-ci à leur rôle de génitrice. L'inégalité homme/femme ne daterait donc pas d'hier ! 

Toute sa vie, l’ethnologue et anthropologue n’a cessé de déconstruire les idées reçues sur le masculin et le féminin. Nous la retrouvons ce soir avec Michelle Perrot, historienne spécialiste de l'histoire des femmes qui avait invité sa complice de toujours sur France Culture dans "Hors-Champs". 

Lecture par Dominique Blanc : "Le sel de la vie : lettre à un ami" paru aux Editions Odile Jacob.  

Musique : Anne Sylvestre avec "Les gens doutent" 

Générique : Veridis Quo des Daft Punk 

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.