Ce soir dans l'Heure Bleue, une auteure :Julia Kristeva, qui a écrit avec Marie-Rose Moro, "Grandir c'est croire" (Bayard), et "DostoÏevski" (Buchet-Chastel).

Julia Kristeva, philologue, psychanalyste et écrivaine.
Julia Kristeva, philologue, psychanalyste et écrivaine. © Maxppp / Carmen Jaspersen/EPA

Julia Kristeva, est écrivaine, psychanalyste, membre de l’Institut universitaire de France, professeure émérite à l’Université Paris Diderot-Paris 7 où elle a dirigé l’Ecole doctorale "Langue, littérature, image" et le Centre Roland Barthes.

Elle mène une réflexion sur le besoin de croire, avec Marie Rose Moro, pédopsychiatre, psychanalyste, et à la tête de la Maison de Solenn-Maison des adolescents de Cochin. Chef de file de l’ethnopsychanalyse, elle enseigne aussi la psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent à l’Université de la Sorbonne, dans "Grandir c'est croire"

D'où vient ce besoin ? Une question, laissée en suspens depuis mai 1968, et qui nourrit la crise sociale actuelle avec le retour des religions. Pour lutter contre la radicalisation religieuse, notamment islamiste, elles préconisent d'établir un lien social et éthique avec ceux qui choisiraient cette voie et leur en montrer d'autres, positives et inoffensives.

Et puis, dans son dernier ouvrage "DostoÏevski", Julia Kristeva présente et analyse des œuvres de Dostoïevski, écrivain qu'elle a lu, dans son enfance, malgré l'interdiction de son père, et elle en est sortie "Éblouie, débordée, engloutie".

Choix musicaux : 

  • Cry me a river - Dinah Washington
  • Variations golberg bwv 988 : variation n°12 (canone alla quarta) - Béatrice Brana, Jean-Sébastien Bach
  • Ici et là - Alain Souchon

Archives : 

  • Archive Ina du 14 novembre 1949 (au micro de Jean Amrouche) : André Gide décrit sur le don "visionnaire" de Dostoïevski
  • Archive Ina du 29 octobre 2017 : André Markowicz revient sur son travail de traduction des textes de Dostoïevski
  • Archive Ina du 5 décembre 1979 : Françoise Dolto explique pourquoi il est nécessaire que les enfants découvrent que les adultes n'ont pas de savoir absolu

Générique : Veridis Quo - Daft Punk

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.